LES SENIORS

Mains.jpg

Il n’y a pas d’âge pour pratiquer la sophrologie. Toutes les techniques peuvent être adaptées en fonction des difficultés de chacun.

Certaines affections peuvent apparaître avec l’âge comme des troubles du sommeil, des troubles de la mémoire, des pertes d’équilibre, un syndrome d’anxiété, du stress, une perte d’appétit, etc.

La Sophrologie reste un soutien et une aide pour :

  • Retrouver sérénité et mieux-être

  • Faire travailler sa mémoire

  • Améliorer le sommeil

  • Retrouver confiance en son corps

Accompagner nos aînés et tout particulièrement ceux résidant dans les Ehpads, leur redonner confiance et goût à la vie, leur montrer qu'ils ont encore plein de potentiels en eux, tout cela est possible avec la sophrologie.

CANCER DU SEIN

Selon l’Agence de Santé Publique France, près d’une femme sur 8 développe un cancer du sein au cours de sa vie. Chaque année, en moyenne 54 000 femmes sont touchées par cette maladie.

Dans le parcours de soin des malades, la sophrologie peut vraiment devenir une bouée, une bulle de sérénité parmi tous les rendez-vous médicaux qui s’enchaînent. Se réapproprier son corps lorsque celui-ci est malmené par les traitements, s’offrir un moment de détente, se préparer aux différentes étapes de soin, accepter les traitements pour que leur action soit la plus efficace possible, s’autoriser à s’écouter, à prendre soin de soi, devenir actrice de sa guérison : la sophrologie est un complément indispensable du traitement médical.

En cancérologie, la prise en charge est désormais pluridisciplinaire et la sophrologie fait partie des soins de support qui contribuent, avec les autres soins de support comme l’acupuncture, l’ostéopathie, le yoga etc, à restaurer l’équilibre de vie et le bien-être auxquels chaque malade aspire.  De grands centres de cancérologie comme l’Institut Curie ou l’Hôpital Pompidou proposent maintenant la Sophrologie dans le parcours de soin.

La sophrologie permet d’accompagner le patient afin qu’il traverse cette épreuve le mieux possible, que ce soit au niveau corporel qu’au niveau émotionnel.

Mon expérience de la sophrologie en tant que malade s’est effectivement révélée être d’une grande aide car elle m’a permis dans un premier temps d’accepter la situation, de trouver la force de lutter et d’accepter les traitements lourds et enfin de retrouver confiance en moi.

Le chemin est long, sinueux, parfois douloureux mais la lumière est au bout et la sophrologie vous aidera à voir cette lumière.

cancer2.jpg

L'ENTREPRISE

réunion d'affaires

Le rôle de l’employeur est de veiller à la santé, à la sécurité et au bien-être de ses employés. Lorsque les personnes se sentent bien dans leur travail, l’absentéisme diminue et la productivité augmente. le bien-être au travail est devenu un concept majeur dans le monde de l’entreprise avec la mise en place de la QVT (Qualité de Vie au Travail) regroupant la prévention des risques psychosociaux, la réduction des accidents du travail … qui sont devenues des obligations réglementaires.

 

La crise COVID, le télétravail et maintenant le retour à la « normale » ont pour certaines personnes été traumatisantes et les entreprises vont certainement devoir accroître leurs actions en matière de bien-être au travail.

 

La sophrologie est adaptée à l’entreprise car elle ne demande pas de matériel spécifique (une salle et des chaises suffisent), les exercices se pratiquant debout ou assis. Elle peut rentrer dans la cadre de la mise en place de la démarche QVT et de la prévention des RPS (risques psychosociaux).

Pour les employés, la sophrologie va leur permettre de gérer le stress et les émotions, de retrouver bien-être, énergie, confiance, de mieux s’adapter aux changements qui sont souvent source de conflit et de mal-être.